🇼đŸ‡č Je me lance avec beaucoup d’entrain dans ce premier article sur l’Italie. Trois de mes grands-parents, originaires d’Italie, ont encrĂ© en moi un attachement fort Ă  ce pays. A vrai dire, l’Italie fut mon tout premier voyage, Ă  l’Ăąge de … 2 ans ! Je n’ai pas de souvenirs de ce premier sĂ©jour, mais depuis, j’ai eu l’occasion d’y retourner plusieurs fois. Et pour tout vous dire, c’est devenu un vrai besoin. En effet, aprĂšs plusieurs escales ici et lĂ , j’ai ce manque d’Italie au fond de moi !

L’Italie, une histoire de famille

En Italie, je retrouve dans les ruelles des villages, des images de mon enfance. J’ai l’impression de voir mes grands-parents, assis avec les voisins, en train d’Ă©changer les derniers potins locaux (avec leur accent doublĂ© d’un niveau sonore peu adaptĂ© au secret đŸ€Ł). Je sens, comme dans la cuisine chez mes parents, ces odeurs de plats mijotĂ©s Ă  la sauce tomate et au basilic. Les odeurs Ă©manent de la fenĂȘtre d’une maison, pendant que la mamma est en train de cuisiner. J’entends cette langue italienne qui chante, qui est puissante et charmante. J’en reste mĂȘme contemplatif, assis Ă  regarder des scĂšnes de vie et Ă  Ă©couter les gens.

Regardez-moi ça ! L’Italie me rend poĂ©tique đŸ€— … revenons-en au blog. Nous partons aux « Cinque Terre » pour ce premier article italien. Objectif « Beach Break » (Ă©quivalent balnĂ©aire du City Break) quelques jours avec des amis, avec pour toile de fond, la Dolce Vita !


Budget*
4 jours / 3 nuits

Pour ce voyage, je suis parti de l’aĂ©roport de GenĂšve (n’ayant pas trouvĂ© de vol intĂ©ressant au dĂ©part de Lyon Ă  l’Ă©poque). En voyageant Ă  4, le transport en voiture (pĂ©age et carburant) pour se rendre Ă  l’aĂ©roport de GenĂšve, revient relativement peu cher en partageant les frais. Attention cependant, le parking de l’aĂ©roport de GenĂšve, cĂŽtĂ© France est un peu Ă©levĂ©.

  • Vol low-cost aller-retour, 1 bagage en soute inclus sur le retour (pour 4) : 70 € (rĂ©servation en mars pour un dĂ©part fin juin)
  • HĂ©bergement (appartement) : 38,50 € / nuits / personnes (petit-dĂ©jeuner et taxe de sĂ©jour inclus)
  • CoĂ»t moyen des repas :
    • au restaurant (biĂšre đŸș ou vinđŸ· inclus â˜ș) : 25 €
    • un snack le midi : 10 € Ă  12 €
    • un (bon) cocktail avec vue unique sur Manarola au coucher de soleil : 10 €
  • Transports :
    • Train Aller-Retour entre Pise et La Spezia : 17 €
    • Cinque Terre Card Treno, Ă  la journĂ©e : 16 €
    • Pisa Mover : Navette automatique entre l’aĂ©roport de Pise et la gare central : 10 € (Aller-retour)
    • Navigazione Golfo dei Poeti : service maritime qui fait la navette entre la Spezia et les cinq (six) villages : 35 € pour un pass journĂ©e, afin de naviguer entre les villages.
  • ActivitĂ©s :
    • CoĂ»t d’un transat Ă  la plage** 🏖 : 10 € pour une demi-journĂ©e
    • Visite du Domo et de la Tour de Pise : Duomo – Gratuit / Tour de Pise : 18 €

==> 350 à 400 € par personnes pour 4 jours / 3 nuits

* Ces informations sont à titre indicatif et sont propres à ma façon de voyager et mes habitudes de consommations. Ma bio, vous en dira plus sur mes habitudes de voyage.
** En Italie, la quasi-totalitĂ© d’une plage peut ĂȘtre couverte de transats payants.


L’Italie
Quelques infos

  • Langue officielle : Italien
  • Monnaie : L’Euro (EUR) €
  • Climat : MĂ©diterranĂ©en
  • Nombre d’habitants : 60,36 millions
  • Capitale : Rome
  • SystĂšme de mesure : mĂ©trique
  • DurĂ©e de vol : 1h10 (Pise est Ă  630 km de Lyon)
  • DĂ©calage horaire : aucun
  • Panneau route / autoroute : bleu / vert
  • Conduite : Ă  droite
  • ÉlectricitĂ© : adaptateur non nĂ©cessaire
  • DonnĂ©es mobiles : zone Europe* 

*accÚs internet inclus dans un forfait données mobiles français. Se renseigner auprÚs de votre opérateur avant le départ pour confirmer.


Programme
Ă©tapes par Ă©tapes

DĂ©couvrez ici l’itinĂ©raire de mon week-end aux Cinq Terres, rĂ©alisĂ© avec l’outil de planification Tripkygo


Cinq Terres ou Cinque Terre ?

Attention… cours de langue … 🗣🇼đŸ‡č :
En Italien, « Cinq » s’Ă©crit « Cinque » (prononcez « tchincoué »). « Terre » se dit « Terra » (prononcez « terrrrrrrra ») et se met au pluriel avec un « e » en place du « a », Ă  la fin. « Cinque Terre » est donc le nom original en italien.

Cinq Terres, Cinq villages ?

Oui, c’est Ă  peu prĂšs ça đŸ€”. C’est surtout le nom du parc national au cƓur duquel se trouvent cinq villages :

  • Riomaggiore, Manarola, Vernazza : tous les trois enclavĂ©s dans la roche ⛰
  • Corniglia : le plus petit de tous, perchĂ© sur la corniche
  • Monterosso al Mare : le plus grand qui possĂšde une plage de sable 🏖

Ajoutons Ă  cela le village de Porto Venere. Il se trouve en l’embouchure du Golfo dei poeti (Golfe des poĂštes) faisant face Ă  La Spezia. Ce village n’a qu’un pied dans le parc national des Cinque Terre. Il est souvent oubliĂ© par les touristes. Son charme est cependant Ă  la hauteur des cinq autres villages emblĂ©matiques. Ses maisons trĂšs Ă©troites, collĂ©es les unes aux autres, et toutes colorĂ©es, lui valent parfois le titre de la « sixiĂšme terre Â».

👉 Le Parc Nationale des Cinque Terre est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Comment rejoindre le Parc national des Cinq Terre ?

Il y a plusieurs façons de rallier les Cinque Terre. Pise et GĂȘnes sont les villes les plus proches et disposent chacune d’un aĂ©roport (chacun Ă  1h30 de route du premier village). Pise, en Toscane, est connue pour ses universitĂ©s de renom et sa cĂ©lĂšbre tour penchĂ©e. GĂȘnes, chef-lieu de la rĂ©gion de Ligurie qui est la « Riviera italienne ». De ces deux villes, il est possible de rejoindre le Parc National des Cinque Terre en voiture ou en train. Chacun des villages possĂšde une gare ferroviaire. L’accĂšs en voiture peut ĂȘtre compliquĂ© surtout en pĂ©riode Ă  haute frĂ©quentation touristique.

Il est envisageable de trouver des hĂ©bergements au cƓur d’un des villages, si votre budget le permet. Si tel est le cas, n’hĂ©sitez pas Ă  vous faire plaisir 😉, il y a de trĂšs beaux Ă©tablissements avec des vues magnifiques !
Pour ma part, La Spezia constituait un bon point de chute. La ville est trĂšs pratique d’accĂšs et les hĂ©bergements sont un peu plus bon marchĂ©.

Étape #1

La Spezia

ArrivĂ©s Ă  l’aĂ©roport de Pise, le Pisa Mover, un train automatisĂ©, permet de rejoindre la gare centrale de la ville. De lĂ , nous prenons un train direction La Spezia. Une ville assez grande, qui dessert bien et rapidement le Parc des Cinq Terres en train ou en bateau.

TournĂ©e vers l’industrie maritime, la ville possĂšde un grand port qui accueille les cargos et les croisiĂšres. Les passagers y descendent surtout pour visiter, Ă  la journĂ©e, les Cinq Terres. Le centre de la ville est trĂšs agrĂ©able avec des boutiques, des bars et restaurants et son port de plaisance qui se prĂȘte Ă  la flĂąnerie 🌮.

A la pĂ©riode oĂč nous Ă©tions Ă  La Spezia se dĂ©roulait la foire aux vins de Ligurie : les stands de rue proposent de goĂ»ter et d’acheter de grands crus tout en dĂ©gustant de succulent produits du terroir italien.

A notre arrivĂ©e, nous avons profitĂ© de la flĂąnerie sur le port pour prendre des infos sur les horaires des bateaux (et pour boire un coup đŸč).

đŸœ Adresse pour le dĂźner : Ă  l’unanimitĂ©, nous avons adorĂ© LeVicolo Intherno et son cadre pittoresque. Une partie de la terrasse est installĂ©e dans une impasse super charmante. Quant Ă  la cuisine 👹‍🍳 : les savoureux plats maisons sont faits Ă  base de produits frais et sentent bon l’Italie. Nous avons passĂ© un trĂšs bon moment et nous nous sommes rĂ©galĂ©s !

Étape #2

Vernazza, Monterosso al Mare

Si, en lisant cet article, vous avez des images des Cinq Terres qui dĂ©filent en tĂȘte, dites-vous bien que ce n’est rien par rapport Ă  ce qui vous attends sur place. En direction de Vernazza, le bateau longe une cĂŽte magnifique. Montagneuse, elle apparait sauvage et semble presque inhabitĂ©e. Mais au fur et Ă  mesure du trajet, chaque village se dĂ©couvre. En approchant du premier, Riommaggiore, on est face Ă  un village colorĂ©, enclavĂ© dans la montagne. On a presque l’impression d’ouvrir un passage secret et de dĂ©couvrir un trĂ©sor scintillant.

Vernazza

Notre premier arrĂȘt sera Vernazza. C’est le troisiĂšme village en suivant un ordre du sud au nord. Le relief escarpĂ© parait inaccessible, mais cela n’a pas arrĂȘtĂ© les italiens pour cultiver la terre. Les flancs de montagne sont amĂ©nagĂ©s en terrasse pour cultiver vignes, vergers et potagers en plein soleil. Ils ont mĂȘme redoublĂ© d’ingĂ©niositĂ© pour entretenir les parcelles avec un systĂšme de chariot sur rail, qui parcourt les plantations.

đŸœ Pour dĂ©jeuner : nous nous sommes arrĂȘtĂ©s au Pirata delle 5 Terre đŸŽâ€â˜ ïž. Une trattoria familiale qui se trouve au fond du village, au calme des restaurants touristiques du centre. J’ai un trĂšs bon souvenir des Cannoli : un dessert (sicilien Ă  la base) sous forme de cigarette russe gĂ©ante, fourrĂ© de crĂšme de ricotta đŸ€€.

Monterosso al mare

GrĂące au Pass de navigation en bateau, nous continuons en direction de Monterosso al mare pour aller profiter de la plage. LĂ  encore, un village super charmant avec ses façades colorĂ©es. Les ruelles s’enchevĂȘtrent dans la vallĂ©e. Les Marchands de glaces 🍩 se battent le meilleur pignon sur rue, et les vitrines sont allĂ©chantes 😋.

Avec une gĂ©ographie moins escarpĂ©e et un bord de mer moins abrupte, Monterosso est le seul des cinq villages Ă  proposer une grande plage de sable. Il y a 3 anses, chacune avec une bande de sable. Le bateau nous dĂ©barque dans la premiĂšre, au sud, porche de la place centrale du village et de la gare. Un tunnel, creusĂ© dans la roche, la relie aux deux autres anses. L’une d’elle Ă©tant la plage la plus grande : Scoglio di Monterosso oĂč les transats sont pris d’assaut tout l’aprĂšs-midi. L’autre Ă©tant plus petite et moins orientĂ©e baignade.

AprĂšs une sĂ©ance de bronzage sur le sable chaud et une baignade dans les eaux fraiches du dĂ©but de l’Ă©tĂ©, nous avons repris le bateau pour rentrer Ă  La Spezia. Avant de dĂ©buter la soirĂ©e, nous sommes passĂ©s Ă  la gare pour prendre le Pass ferroviaire des Cinque Terre, pour le lendemain. La « Cinque Terre Card Treno » est un pass Ă  la journĂ©e qui permet de se dĂ©placer Ă  volontĂ© entre les villages, grĂące au train.

Il existe Ă©galement la « Cinque Terre Card Trekking« . Elle propose l’accĂšs aux aires de randonnĂ©e du Parc, des visites guidĂ©es, l’usage du rĂ©seau de bus locaux, un accĂšs internet aux hotspot du parc, … Car, oui, il est possible de relier certains villages entre eux en marchant. Attention tout de mĂȘme : certains chemins ont Ă©tĂ© fermĂ©s pour rĂ©habilitation, suite Ă  des intempĂ©ries. L’un des chemins connu, La Via dell’Amore, qui relie Riomaggiore et Manarola devrait d’ailleurs rouvrir en 2022.

đŸ· đŸœ 🍩 au programme de la soirĂ©e : Street Food et dĂ©gustation Ă  la foire des vins de Ligurie, installĂ©e dans les rues de La Spezia, en finissant bien sĂ»r par une glace onctueuse (dont seuls les italiens ont le secret) Ă  la Gelateria Stella Marina.

Étape #3

Riomaggiore, Corniglia, Manarola

Nous commençons l’Ă©tape par Riomaggiore. L’un d’entre nous, parti plus tĂŽt pour faire une plongĂ©e. Il est sorti en mer, au large des Cinq Terres avec l’association Diving 5Terre. Le village qui se rĂ©veillait tout juste Ă©tait hyper agrĂ©able Ă  parcourir et propice Ă  un petit-dĂ©jeuner en terrasse.

Riomaggiore a aussi une plage, sans sable mais avec de bons gros cailloux. Elle est nĂ©anmoins parfaite pour se dĂ©tendre avec une vue imprenable sur le large et une eau d’une limpiditĂ© Ă©poustouflante.

đŸœ Pour dĂ©jeuner : Il Pescato Cucinato propose des cornets de poissons et de lĂ©gumes frits, Ă  emporter. De la Street Food đŸ„Ą avec les produits frais de la mer ! Que demander de mieux.

Corniglia, village perché

Nous prenons reprenons le train pour Corniglia. Il n’y a pas de port Ă  Corniglia, seule la route et le train permettent de s’y rendre. PerchĂ© sur sa corniche, le village surplombe majestueusement la mer. Sortis de la gare, il y a deux options pour monter au village : grimper les 384 marches de la Ladarina, ou prendre la navette payante. Sachez que la navette est incluse dans le Cinque Terre Card Treno 😇.

J’avoue qu’avec la chaleur, nous avons prĂ©fĂ©rĂ© monter en bus et redescende par l’escalier 😜. Corniglia est un peu moins frĂ©quentĂ© que les prĂ©cĂ©dents villages. Les ruelles Ă©troites sont hyper charmantes et plus intimistes. On assiste Ă  des scĂšnes de vie moins tournĂ©es vers le tourisme. Perdez-vous, laissez-vous aller, flĂąner, arrĂȘtez-vous boire un cafĂ© ☕ ou manger une glace 🍹, c’est ce qu’il y a de mieux.

Manarola, final en apothéose

Nous prenons une nouvelle fois le train en direction du dernier village de notre parcours, Manarola. Il est, sans doute, le plus iconique de tout le voyage. Il est le plus photographié et on le retrouve sur toutes les brochures, blogs et sites web qui parlent de la région.

Et ce n’est pas surfait : voir le soleil se coucher sur Manarola est un moment simple et unique. Le village brille littĂ©ralement et les couleurs qui ressortent rendent la scĂšne vraiment canon !

Le sport parfait pour LA photo !

Nessun Dorma (littĂ©ralement « personne ne dort ») est le nom du bar trĂšs prisĂ© qui est installĂ© en hauteur de falaise, face au village. Le spot est trĂšs prisĂ© mais vraiment superbe. Nous sommes restĂ©s jusqu’Ă  la tombĂ©e de la nuit tellement nous avons apprĂ©ciĂ© l’endroit et le moment, Ă  tel point que j’en ai oubliĂ© le nom du restaurant oĂč nous avons mangĂ© ensuite đŸ€·đŸ»â€â™‚ïž! Je ne l’ai pas notĂ© dans mon carnet et je ne l’ai mĂȘme pas retrouvĂ© sur une carte đŸ€Ł. J’Ă©tais clairement en moment de grĂące devant cette scĂšne.

Manarola regorge d’options de trattoria ou enoteca pour manger. AprĂšs le diner, nous rentrerons Ă  La Spezia pour notre derniĂšre soirĂ©e et surtout, pour notre derniĂšre glace dans les rues de La Spezia.

Étape #4

Pise

AprĂšs le check out de notre hĂ©bergement, nous allons directement Ă  la gare. Nous changeons de rĂ©gion et passons en Toscane, Ă  Pise. Nous avons un peu de temps pour visiter la ville avant de reprendre l’avion.

Histoire de Pise

A l’origine, Pise Ă©tait une importante base navale de l’empire romain. La ville a Ă©tĂ© rivale des grandes villes toscane voisines telles que Florence, Sienne ou Lucques. Aux XVĂšme siĂšcle, grĂąces aux Medicis, la ville a connu un nouvel essor artistique et l’enseignement pris une place de prestige dans la ville. GalilĂ©e, natif de la ville, en a mĂȘme Ă©tĂ© un des enseignants les plus cĂ©lĂšbres. Aujourd’hui, les Ă©tudiants italiens se bousculent pour obtenir des places dans son universitĂ© d’Ă©lite ou ses cĂ©lĂšbres Ă©coles de recherches.

Parcourir la ville le temps d’une escale

Nous arrivons Ă  la gare centrale de Pise. Il Ă©tait possible de descendre du train Ă  la gare San Rossore, tout proche de la cĂ©lĂšbre Piazza dei Miracoli (Place des miracles) oĂč se trouvent le Duomo et la Tour de Pise. La gare centrale permet cependant de rejoindre ces sites, en passant par le centre historique. Nous dĂ©couvrons Ă  la sortie du train, le Corso Italia qui rejoint les bords du fleuve Arno. Les berges sont bordĂ©es de bĂątiments aux façades colorĂ©s qui sont d’anciens palais, comme le Palazzo Blu exposant beaucoup d’Ɠuvres de la Fundazione Pisa.

De l’autre cĂŽtĂ© du Ponte di Mezzo, nous pĂ©nĂ©trons le cƓur mĂ©diĂ©val de la ville. La charmante Piazza delle Vettovaglie est bordĂ©e d’arcades du XVĂšme siĂšcle et de terrasses de cafĂ©. Plus loin, la Piazza dei Cavalieri (Place des chevaliers) est bordĂ©e par le Palazzo della Carovana. Il hĂ©berge l’École Normale SupĂ©rieure de Pise, fondĂ©e par NapolĂ©on Ier, dans un palais Ă  l’architecture typique de toscane. Enfin, plus au nord, se trouve la Piazza dei Miracoli, avec ses Ă©difices emblĂ©matiques que sont Le Duomo, (cathĂ©drale de Pise), le BaptistĂšre (de forme ronde) et la cĂ©lĂšbre Tour de Pise (penchĂ©e).

La tour est le campanile du Duomo, haute de 56 mĂštres. DĂšs la fin de la construction des premiers niveaux, on s’aperçut qu’elle penchait. Pendant les 200 ans de travaux pour l’Ă©riger, le chantier a Ă©tĂ© stoppĂ© Ă  plusieurs reprises pour consolider les fondations. MalgrĂ© cela, elle penchait toujours Ă  la fin des travaux, au XIVĂšme siĂšcle. Du fait du sol meuble, elle n’a cessĂ© de pencher davantage au fil des annĂ©es. C’est en 1993 que d’importants travaux sont venus renforcer, stabiliser et rĂ©duire l’inclinaison de 5° Ă  3,9°. Il est aujourd’hui possible de la visiter.

Notre courte escale se terminera avec les basiques : une pizza, une glace, et un spritz, avant de prendre l’avion retour vers la France.

Ce court sĂ©jour aux Cinq Terre, entre amis, Ă©tait idĂ©al. Bien que cette rĂ©gion soit trĂšs touristique, les villages offrent une sensation d’ĂȘtre isolĂ©s de tout. Chacun dans son Ă©crin fait de montagne et de verdure, dessine des images typiques de l’Italie. On entendrait presque au loin des airs de mandoline pour complĂ©ter le tableau. Pour moi, la dolce vita c’est tout ça : les dĂ©cors, les saveurs, et la douceur d’un village italien.


Carnet d’adresses

HĂ©bergementsLa Casa di Silvia, La Spezia
Restaurants & CafésIl Vicolo Intherno, La Spezia
Il Pescato Cucinato, Cornets de poissons frits, issu de la pĂȘche du jour
Bar, glaciersNessun Doma, Manarola
Gelateria Stella Marina, La Spezia
ActivitésTour de Pise, site officiel et billetterie en ligne
Palazzo Blu, musĂ©e d’art italien
Diving 5Terre, plongée au départ de Riomaggiore
TransportsTrenitalia, Ligne ferroviaires italiennes
People Mover Pisa Airport, navette aéroport > Gare Centrale de Pise
Navigazione Golfo dei Poeti, service maritimes
Guide de voyageLonely Planet Italie
Lonely Planet Italie du Nord
NOUVEAU : Lonely Planet Cinq Trerres et GĂȘnes en quelques jours
Office de Tourisme d’Italie (Officiel)Italia.it
Site Officiel du Parc National des Cinque TerreParco Nazionale delle Cinque Terre

3 commentaires

  1. TrĂšs bel article, bien dĂ©taillĂ© et captivant ! đŸ€©
    Je ne manquerai pas de l’utiliser lorsque j’organiserai un voyage lĂ -bas ! 🇼đŸ‡č

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *