đŸ‡­đŸ‡· Une des plus belles villes d’Europe

SurnommĂ©e « La perle de l’Adriatique », Dubrovnik est une des plus belles villes de Croatie et selon moi, de toute l’Europe. Elle se situe Ă  la pointe sud du pays, dans la rĂ©gion de la Dalmatie du Sud.

De par sa position géographique et son histoire riche et glorieuse, la ville offre un patrimoine naturel et architectural exceptionnel, attirant de nombreux touristes chaque année.

Je vous propose donc de dĂ©couvrir ce que j’ai retenu en prĂ©parant mes diffĂ©rents voyages dans cette superbe ville, devenue chĂšre Ă  mon cƓur et que je rĂȘve de dĂ©couvrir encore et encore.

Un bout d’histoire

La vieille ville de Dubrovnik est ceinte de remparts impressionnants en parfait Ă©tat. Son cƓur abrite de nombreux Ă©difices historiques et religieux, dont les origines remontent Ă  l’Ă©poque oĂč la ville Ă©tait connue sous le nom de Raguse. Elle Ă©tait plus prĂ©cisĂ©ment une CitĂ©-État dont le territoire s’étendait de l’actuelle frontiĂšre avec le MontĂ©nĂ©gro jusqu’Ă  l’Ăźle de Korčula, plus au nord, soit quasiment la totalitĂ© de l’actuelle Dalmatie. Elle Ă©tait une des principales rivales de la puissante rĂ©publique de Venise au XVĂšme siĂšcle.

Mais son histoire moderne a Ă©tĂ© tourmentĂ©e pendant la guerre des Balkans, dans les annĂ©es 90. Les tristement cĂ©lĂšbres bombardements de Dubrovnik en 1991-1992, ne sont pas si loin derriĂšre nous et ont laissĂ© des marques indĂ©lĂ©biles. Le cƓur de la vieille ville a Ă©tĂ© en partie dĂ©truit et les remparts ont Ă©tĂ© trĂšs endommagĂ©s. Mais les dommages se sont inscrits aussi dans le cƓur des Croates et des voisins frontaliers qui ont connu les horreurs de la guerre.

MalgrĂ© cela, aujourd’hui, la ville resplendit de nouveau : sa reconstruction post guerre, sous l’Ɠil minutieux de l’UNESCO, lui a rendu son Ă©clat et l’accueil des Croates est selon moi, un des plus chaleureux. La ville est ainsi devenue un lieu de dĂ©couverte et de villĂ©giature incontournable.

Quand visiter Dubrovnik ?

La haute saison touristique couvre les mois de Juin, Juillet et Août. La fréquentation est importante et les températures sont élevées. Cette saison sera plus agréable pour un séjour balnéaire dans la région, avec une excursion à la journée à Dubrovnik.

Si vous souhaitez profiter un peu plus de la ville, et notamment de la vieille ville, alors les mois de Mai, Septembre ou encore Octobre couvrent une période idéale : la fréquentation est plus modérée et les températures sont trÚs agréables.

En dehors de ces périodes, vous profiterez de beaucoup plus de calme, les seuls inconvénients étant la fermeture de certains établissements et le temps parfois mitigé.

Carte de situation

La vieille ville

La porte Pile

Il existe plusieurs accĂšs pour traverser les remparts et pĂ©nĂ©trer dans la vieille ville. La porte Pile en est le principal. C’est une imposante structure en pierres qui abrite une statut de Saint-Blaise, le saint patron de la ville. Un pont-levis s’abaissait autrefois pour ouvrir l’accĂšs, mais aujourd’hui il est remplacĂ© par un pont de pierres, plus solide pour supporter les hordes de touristes estivaux.
Elle fait le pivot avec la ville nouvelle, car c’est aussi devant la porte que de nombreux modes de transport transitent pour couvrir le rĂ©seau urbain et mĂȘme le rĂ©seau national. Passer la porte Pile reste pour moi un moment emblĂ©matique et symbolique de mes escales en Croatie.

Stradun (ou Placa)

Il s’agit de l’artĂšre principale de la vieille ville. Elle est bordĂ©e par des boutiques souvenirs, des cafĂ©s ou des restaurants. Elle est trĂšs frĂ©quentĂ©e la journĂ©e, par de nombreux touristes, mais retrouve le calme en soirĂ©e. Le calcaire, qui recouvre son sol, est Ă©tincelant, que ce soit le jour sous le soleil ou la nuit, Ă  la lumiĂšre des rĂ©verbĂšres. Elle est reconquise par les locaux au mois de FĂ©vrier, lors des processions de la Saint-Blaise.

Les remparts

Incontournables selon moi, le tour des remparts offre des vues incroyables sur les toits de la vieille ville et surtout des vues Ă©poustouflantes sur la mer Adriatique. Point fort de la visite : Tvrdava Minceta, la tour en parfait Ă©tat que l’on peut gravir et qui offre LE point de vue Ă  360° Ă  ne pas rater : le plus haut des remparts.

La fontaine d’Onofiro

Sa construction est l’Ɠuvre de l’architecte Onofrio della Cava, qui en 1438 a crĂ©Ă© un aqueduc pour alimenter la vieille ville en eau potable, depuis la riviĂšre Dubrovacka. Seize sculptures de visages diffĂ©rents ornent les faces de la fontaine polygonale, pour faire jaillir l’eau. C’est la premier monument que vous verrez en arrivant dans la vieille ville, par la porte Pile.

Le Palais du Recteur

C’Ă©tait lĂ  que vivait le recteur nommĂ© pour gouverner la rĂ©publique de Raguse. Pendant sa pĂ©riode de nomination, il se consacrait exclusivement Ă  ses fonctions publiques. Somptueux bĂątiment de style Baroque, il a connu une façade gothique et renaissance aprĂšs avoir Ă©tĂ© endommagĂ© deux fois dans son histoire. Il abrite aujourd’hui le musĂ©e de l’histoire de Dubrovnik.

Église Saint-Blaise

C’est l’Ă©difice religieux central de la vieille ville. L’Ă©glise est Ă©rigĂ©e en l’honneur de Saint-Blase, saint Patron de la ville et protecteur de la rĂ©publique de Raguse. De style Baroque, elle a Ă©tĂ© construite au XVIIIĂšme siĂšcle sur les restes d’une ancienne Ă©glise romane.

Le War Photo Limited

Une exposition intĂ©ressante quand on sait que, dans le monde moderne, la ville a subit de terribles bombardements. L’expo met en lumiĂšre les diffĂ©rents conflits mondiaux, le temps de se rappeler que la Croatie et notamment la ville de Dubrovnik, mĂȘme si elle brille sur le plan touristique aujourd’hui, s’est remise d’une pĂ©riode de conflits qui fut douloureuse.

Le vieux port

Il Ă©tais jadis, LE port de la RĂ©publique de Raguse qui occupait une position stratĂ©gique pour le commerce maritime. Aujourd’hui c’est un agrĂ©able port de plaisance dont les bateaux partent pour rejoindre l’Ăźle de Lokrum ou les Ăźles Elaphites. Il offre une ambiance trĂšs agrĂ©able le soir pour une ballade. Certains restaurants du port offrent d’ailleurs un cadre assez charmant pour le dĂźner.

L’Ăźle de Lokrum

L’Ăźle est accessible depuis le vieux port en une courte traversĂ©e de 15 minutes. InhabitĂ©e, elle propose tout de mĂȘme, pendant la journĂ©e, pour les visiteurs, un restaurant, un bar et un jardin botanique. Il est possible de parcourir ses sentiers Ă  pied. La promenade est trĂšs calme et agrĂ©able, loin de l’agitation touristique de la vieille ville. Elle possĂšde une petite mer intĂ©rieure propice Ă  la baignade.

Plaza Banje

C’est la plage la plus proche de la vieille ville. Elle a l’avantage d’ĂȘtre accessible Ă  pied depuis les remparts. Cependant, elle ne rivalise pas avec les installations balnĂ©aires de Lapad, un des quartiers plus au nord de Dubrovnik. Une autre plage intĂ©ressante, Ă  mi-chemin entre Lapad et la vieille ville, est celle de l’hĂŽtel Bellevue, lovĂ©e dans une magnifique petite crique.

Hors des remparts

Le téléphérique : Dubrovnik cable car

Ce tĂ©lĂ©phĂ©rique vous conduira au mont Srd Ă  405 m d’altitude. De lĂ  vous aurez un panorama magnifique sur toute la rĂ©gion, des montagnes de Bosnie-HerzĂ©govine Ă  l’Est Ă  l’Adriatique radieuse Ă  l’Ouest. Au sommet, le Fort ImpĂ©rial propose un musĂ©e sur la guerre des Balkans qui retrace, notamment, le siĂšge de Dubrovnik en 1991-1992.

Pour les plus sportifs, un sentier pédestre permet de faire la montée à pied ! Et pour les moins sportifs, de faire la descente !

Lapad

Lapad fait partie de l’agglomĂ©ration de Dubrovnik. C’est une partie plus moderne et plus rĂ©sidentielle qui propose tout le confort balnĂ©aire. IdĂ©al pour un aprĂšs-midi baignade aprĂšs une matinĂ©e de visite. En Croatie, les plages sont faites de graviers ou de galets, rares sont les plages de sable. Cependant quand on mets la tĂȘte sous l’eau trĂšs claire de l’Adriatique, le sable n’est pas trĂšs loin.

Les environs

Cavtat

Cavtat est situĂ©e Ă  une vingtaine de kilomĂštres de Dubrovnik. C’est une ville balnĂ©aire qui partage son histoire avec la rĂ©publique de Raguse et prĂ©sente bon nombre d’Ă©difices historiques intĂ©ressants Ă  dĂ©couvrir. L’excursion peut facilement se faire sur une demi-journĂ©e, mais la ville peut aussi ĂȘtre un point de chute intĂ©ressant pour des vacances plus longues dans la rĂ©gion.

Les Ăźles Elaphites

L’archipel de 14 Ăźles dont seules 3 d’entre elles sont habitĂ©es, propose un patrimoine naturel splendide, propice Ă  la baignade, Ă  la ballade en bateau mais aussi Ă  la plongĂ©e. Les bateaux peuvent partir du vieux port de Dubrovnik pour des excursions Ă  la journĂ©e. Ne manquez pas de vous arrĂȘter sur le plage de Sunj, sur Lopud, oĂč les eaux sont d’une clartĂ© insoupçonnĂ©e.

Ston et la péninsule de Peljesac

Au nord de Dubrovnik, Ston peut se targuer d’avoir la grande muraille de Croatie et mĂȘme d’Europe. Elle n’est certes pas aussi grande que sa cĂ©lĂšbre cousine chinoise, mais son but Ă©tait bien dĂ©fensif. Elle devait protĂ©ger la ville de la proche et puissante rĂ©publique de Raguse. Plus loin la PĂ©ninsule de Peljesac est cĂ©lĂšbre dans le pays pour ses domaines viticoles. Ne manquer pas une dĂ©gustation de vins locaux ou encore de Raki.

Korčula

Une lĂ©gende raconte que Marco Polo serait nĂ© Ă  Korčula. En effet, rien ne fait Ă©tat de la naissance de l’explorateur Ă  Venise. Mais certains documents administratifs relatifs Ă  des familles originaires de l’üle, affirmeraient que Marco Polo ait pu voir le jour ici. Vous pourrez donc visiter, si vous le souhaitez, la maison de Marco Polo au cƓur de la ville et vous faire votre propre idĂ©e 


Mljet

ClassĂ©e Parc Naturel, elle est la plus boisĂ©e des quelques 698 Ăźles de la cĂŽte Croate. TrĂšs verdoyante et sauvage, elle peut faire l’objet d’une parfaite escale de quelques jours, au calme. L’hĂ©bergement est d’ailleurs possible Ă  Sobra, le port principal de l’Ăźle. Mljet Ă©tait auparavant infestĂ©e de serpents venimeux. Des mangoustes importĂ©es d’Inde ont permis de chasser les reptiles. Aujourd’hui le petit mammifĂšres est Ă©galement trĂšs prĂ©sent sur l’Ăźle.


Poursuivez l’escale en Croatie

1 commentaire

  1. Cette ville a l’air d’avoir un charme fou, tout comme ses environs d’ailleurs. C’est l’une des villes europĂ©ennes qui m’attire le plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *